Sitemap | ne | frans | engels
Une question ? Appelez-nous:: 0032 57 40 91 20

La Puma 3 d'AVR: l'exemple parfait d'arracheuses de pommes de terre à quatre rangs

Ce mois-ci, AVR, le constructeur de machines agricoles spécialiste de la pomme de terre, présente sa nouvelle Puma 3, un modèle d'efficacité. Ses lignes pures, tracées au cordeau, qui lui donne une allure très moderne, surprennent. Mais les véritables innovations qui caractérisent cette arracheuse automotrice à quatre rangs résident dans un moteur Stage IV (Volvo) plus puissant, une capacité de nettoyage accrue, une force de traction supérieure et une cabine Claas plus spacieuse.

Une étoile montante


Cette année, AVR fête son 165e anniversaire ; une occasion rêvée pour lancer la nouvelle Puma 3. Le premier modèle Puma a été présenté pour la première fois en 2006, et a été suivi ensuite par la Puma +. Depuis lors, cette machine a toujours créé la tendance, en ce qui concerne les arracheuses de pommes de terre à quatre rangs. « Plusieurs arracheuses à quatre rangs existaient déjà sur le marché, mais avec l’arrivée de la Puma, l’arrachage à quatre rangs est devenu extraordinairement plus populaire », explique le Directeur général, Stefan Top. « La croissance rapide de nos chiffres de vente a clairement illustré le succès remporté par ce concept. Avec la Puma, les utilisateurs apprécient la possibilité d’accéder à un arrachage économique et rentable. » Avec 34 machines Puma vendues cette année, AVR est donc leader sur le segment de marché des arracheuses à quatre rangs.


AVR s’investit fortement dans l’amélioration permanente de ses produits ; c’est une des raisons qui a incité le constructeur à se doter d’un département R&D des plus complets. La Puma est étudié sous tous les angles et intégralement testée dans les champs.


Des lignes pures, une conduite souple


En septembre dernier, la Puma 3 a été soumise à son premier test dans les champs chez Jacob van den Borne, un adepte de la Puma de la première heure « J’ai acheté ma première Puma en 2006 et je travaille en ce moment avec mon quatrième modèle. Cette Puma 3 est encore plus ingénieuse. Elle consomme moins de carburant, exerce une pression moindre sur le sol grâce à une surface de contact plus importante. Elle est en outre dotée de nombreuses fonctions automatiques. Sincèrement, cette machine me facilite grandement la vie », explique Jacob.


Une prouesse technologique impressionnante


Comme le modèle précédent, la Puma 3 peut être équipée en option d’un module Varioweb breveté. Le module de nettoyage combine un tapis à tétines et une table à rouleaux axiaux. L’intensité du nettoyage peut être réglée en continu, et, qui plus est, la table à rouleaux axiaux peut même être retirée du flux de pommes de terre si un léger nettoyage est nécessaire. Grâce au Varioweb, l’utilisateur peut adapter le niveau de nettoyage aux conditions d’arrachage.


Un moteur puissant


AVR a choisi d’installer sur la Puma 3 un moteur Stage IV fabriqué par Volvo. Ce moteur de 12,8 litres et de 469 cv est considérablement plus puissant que son prédécesseur, ce que l’on constate très aisément aux champs.


Son poids étant de 23,5 tonnes, la puissance de la Puma 3 s’établit donc à 1 cv par 50 kg. Cela fait donc d’elle la meilleure machine de sa catégorie.
La vitesse de rotation du moteur est d’environ 1 300 tpm, garantissant une consommation de carburant encore plus réduite. Le rejet de particules pour ce moteur est 10 à 15 fois inférieur à celui des autres moteurs. Avantage supplémentaire, les premiers tests ont montré que le moteur était largement plus silencieux.

Un broyeur oscillant


Le nouveau broyeur Rafale est équipé d’un nouveau type de fléau permettant un broyage plus efficace pour les produits à longues fanes. L’oscillation inédite de ce modèle garantit un broyage plus précis.


Une puissance de nettoyage accrue, un gain de temps supplémentaire


La longueur du tapis d’arrachage est allongée de 600 mm, ce qui signifie que la surface de tamisage a été étendue. Un secoueur en triangle peut être installé en option sur le tapis d’arrachage. L’amplitude accrue des trois vibreurs excentriques du tapis de tamisage améliore le potentiel vibratoire, et les modules de nettoyage situés à l’arrière ont été élargis. Le tapis à tétines Varioweb est également plus large de 200 mm, ce qui signifie que la table à rouleaux axiaux se compose désormais de 28 rouleaux au lieu de 26. En outre, le tapis à tétines est maintenant doté d’un profilé en U et de doigts d’effanage permettant une meilleure séparation des fanes. Le profilé en U combine les avantages du profilé en V à ceux du profilé en H.


Toutes ces nouvelles caractéristiques permettent de bénéficier d’une plus grande surface de nettoyage, ce qui signifie que ce modèle est capable de traiter une même surface dans un délai largement inférieur. La force de traction a été considérablement accrue (de 30 % à l’avant et de 15 % à l’arrière), permettant à la Puma 3 de se surpasser.


Un élévateur en anneau qui préserve le produit


L’élévateur en anneau associe un élévateur à barreaux à des doigts latéraux actifs. Les doigts latéraux permettent de prémunir les pommes de terre contre d’éventuels frottements.


Structure du sol protégée


Les pneus arrière extra larges 900/60 R38, à la « flexibilité accrue », ont été récemment conçus pour les arracheuses à charge cyclique. Cela garantit une pression optimale des pneus, que la trémie soit pleine ou vide. Une faible pression des pneus permet de bien mieux préserver la structure du sol. Grâce à ce type de pneus, la conduite est également largement plus souple.
Avec ses 23,5 tonnes, la Puma 3 reste la plus légère de sa catégorie. Ce poids étant supporté par des pneus à la « flexibilité accrue », la pression exercée sur le sol est donc minimale. La répartition équilibrée de ce poids (le moteur sert de contre-poids à l’élévateur) y contribue également.


Un arrachage dans le confort


La nouvelle cabine Claas garantit un confort optimal, y compris durant les longues journées de travail. Afin de disposer d’un espace suffisant pour accueillir les écrans indispensables, la cabine a été agrandie par rapport aux versions précédentes, une caractéristique constituant l’un des principaux attraits de ce nouveau modèle. Les vitres de très grande largeur assurent à l’opérateur une visibilité optimale sur le processus d’arrachage.


Le fonctionnement des différentes commandes a également été revu. Un écran tactile pratique, le nouveau joystick AVR (qui équipe également les arracheuses traînées) et un bouton rotatif à composition rapide facilitent l’utilisation de la machine.


Une maniabilité extraordinaire


Le rayon de braquage a été accru jusqu’à un angle de 50° à l’avant et de 20° à l’arrière, garantissant une plus grande maniabilité. Pour les modèles précédents, ces valeurs étaient respectivement de 42,5° et 15°.


Homologuée pour la circulation sur la voie publique


Toutes les exigences imposées par la réglementation relative à la conduite sur route (concernant la longueur, le poids, etc.) ont été prises en compte lors de la phase de développement de cette nouvelle arracheuse.


Différents modèles disponibles


Différents modèles de la Puma 3 sont disponibles ; à rouleaux CR par exemple, au lieu du module Varioweb. La Puma 3 sera commercialisée exclusivement par le réseau international de revendeurs AVR et sera présentée au grand public pendant le salon Interpom au Kortrijk Xpo (du 23 au 25 novembre 2014 à Courtrai, en Belgique).




Présentation
Photo
Photo

bron: Agripress    10:49:00|07/10/2014